Inscriptions secondes générales et premières technologiques

Le dossier d’inscription est entièrement téléchargeable, il est à imprimer (pas de recto-verso), à remplir et à rapporter directement au secrétariat du lycée Honoré d’Urfé (entrée rue de l’Égalerie – niveau 2) – aucun dossier d’inscription ne sera traité par courrier.

A condition que tous les documents soient signés par les responsables légaux, le dossier d’inscription peut être rapporté par l’élève. Toutefois, pour les élèves qui souhaitent s’inscrire à l’internat la présence des parents est conseillée.

Afin de gérer dans les meilleures conditions le retour des dossiers d’inscription, merci de respecter le calendrier suivant
Dossier d'internat
- Dossier d'inscription 1 ST2S
Dossier d'inscription 1 STD2A
- Dossier d'inscription 1 STL
Dossier d'inscription 1 STMG
Dossier d'inscription 2nde abibac
Dossier d'inscription 2nde course d'orientation
Dossier d'inscription 2nde création et culture design
Dossier d'inscription 2nde euro
Dossier d'inscription 2nde générale et technologique

!! Procédure de réinscription des élèves du lycée Honoré d’Urfé !!

Planning réinscriptions 1ères 2018-2019
Planning réinscriptions Terminales 2018-2019

Lycée Honoré d’Urfé - Année scolaire 2017-2018

Dates de fin des cours
Terminales : vendredi 8 juin 2018 après les cours

1ères : mercredi 13 juin 2018 à 12 heures

2ndes : mercredi 13 juin 2018 à 12 heures

Onze élèves de 1ère ont cours le mercredi de 8 à 15h sans pause…

Madame Grand explique que le lycée ne dispose que d’une seule salle d’arts plastiques, que par conséquent les cours ne peuvent pas être superposés. C’est la meilleure solution qui a été mise en œuvre : l’enseignant laisse une demi-heure aux élèves concernés pour manger leur sandwich au sein de la classe tout en avançant leur travail. C’est un pis-aller. La direction veillera à éviter ce genre de situation l’an prochain.

  1. La classe de 1S1 a 4 heures de physique – chimie le lundi. N’est-ce pas anti pédagogique ?

Mr Bossolasco rappelle ce qu’il a écrit en réponse à la question posé en conseil de classe : « Pour ce qui concerne la physique-chimie, le professeur de cette discipline et le professeur de SVT ont convenu, afin d’éviter le morcellement de leurs interventions en accompagnement personnalisé, que chacune de ces disciplines disposerait de deux heures d’accompagnement personnalisé consécutives une semaine sur deux, plutôt que d’une heure hebdomadaire chacune.

Dans le cadre de ces deux heures quinzaine, le lundi matin de 9 heure s à 11 heures, le professeur de physique-chimie, par ailleurs professeur principal, consacre la première heure à diverses informations et activités disciplinaires ou non-disciplinaires et propose des activités de renforcement en physique-chimie lors de la seconde heure.

Les élèves ont de ce fait une heure de physique-chimie le lundi matin une semaine sur deux, ainsi que deux heures de TP l’après-midi. »

  1. Cannabis, consommation et trafic au lycée et aux abords

Ce problème de société est au cœur des préoccupations du lycée (et des autres établissements).
Le lycée n’a pas de compétences de police, donc ne peut pas fouiller les élèves. Il ne peut intervenir qu’en cas de flagrant délit en déclenchant un conseil de discipline et en effectuant un dépôt de plainte à l’encontre du vendeur et de l’acheteur.

En matière de prévention des actions sont menées même s’il est difficile de trouver des intervenants compétents (qui développent un discours qui incite à s’interroger et pas seulement à énumérer les dangers à des ado qui cherchent à tester) car ils sont peu nombreux et très sollicités.

Le Conseil de Vie lycéenne a lancé une enquête auprès des lycéens à partir d’une expo dans le hall du lycée « Pour toi qu’est-ce que le bien-être ? la détente ? » Les réponses vont être exploitées en vue d’action l’an prochain. Le Centre Rimbaud n’est pas intervenu à la date prévue. Une enseignante fait remarquer qu’une année des élèves de BTS Economie Sociale et Familiale étaient intervenus auprès d’élèves de secondes sur cette question et que les interactions avaient été intéressantes.

Le proviseur lance un appel aux parents d’élèves qui auraient des compétences sur la problématique pour faire des propositions au lycée.