Calendrier de rentrée

- Lundi 27 août : rentrée administrative .

- Vendredi 31 août : prérentrée des personnels enseignants .
- Lundi 03 septembre : accueil des élèves des classes de 1ères et de Terminales.
- Mardi 04 septembre : accueil des élèves des classes de 2e.
- Mercredi 05 septembre : début des cours selon les emplois du temps

pleure

Marianne en pleurs par Benjamin Régnier réalisée pour rendre
hommage aux victimes des attaques du 13 novembre 2015

 

Jean Mazières, Christian Medves, Hervé Sosna et Arnaud Beltrame ont été assassinés, vendredi 23 mars, dans une attaque terroriste à Trèbes dans l’Aube. On déplore également quinze blessés, dont un se trouve toujours dans un état grave. Le meurtrier, Radouane Lakdim, a été abattu par le Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) alors qu’il s’était retranché dans un supermarché de Trèbes. L’organisation Etat ­islamique (EI) a revendiqué l’attaque. Après s’être substitué à l’une des otages du supermarché, le lieutenant-colonel Arnaud ­Beltrame a été grièvement blessé et a succombé à ses blessures samedi.

Dans le cadre de la séance d’enseignement moral et civique (EMC) du 28 mars, les élèves de 1ère ES3 ont engagé une réflexion autour des valeurs de la République et des notions de courage, de dévouement, de générosité et d’engagement. Une réflexion qui s’est appuyée sur l’entretien que le philosophe André Comte-Sponville a accordé au journal Le Monde le 26 mars dernier. A l’issue de cette séance, les élèves ont été invités à rédiger, sur la base du volontariat, un petit texte en hommage à M. Beltrame.

Voici celui de Jasmine M.

« Chaque fois que la marche funèbre retentit dans la cour des Invalides, lieu d’hommage aux morts, ce n’est pas seulement les pleurs des proches qui se font entendre, mais ceux de toute une nation. Une nation en admiration devant un homme qui s’est sacrifié pour la France, pour ses valeurs et pour la sécurité d’une de ses citoyennes. Le vendredi 23 mars 2018, Arnaud Beltrame, un officier supérieur de la gendarmerie de Carcassonne donna sa vie de façon héroïque pour sauver une otage lors d’une attaque terroriste. Grièvement blessé, il devait rendre son dernier souffle dans la nuit du vendredi au samedi 24 mars.

Cet homme courageux et altruiste est aujourd’hui un héros ; il le sera encore demain, et pour les générations futures car il a porté haut les valeurs de la République et le sens du devoir. Par delà l’attentat de mars 2018, le colonel Beltrame incarne le sacrifice de tous nos soldats, policiers et gendarmes qui se battent corps et âme pour garantir notre sécurité.

Nous, jeunes lycéens stéphanois, nous pouvons rendre hommage à Arnaud Beltrame, nous le devons même ! En effet, nous devons saluer son engagement pour la paix, la tolérance, et la fraternité. Nous devons continuer à vivre, à être plus forts et plus fraternels. Nous devons faire en sorte que notre génération et celle de nos enfants forment une France unie et indivisible face à la terreur et faire le nécessaire pour que ce héros ne soit jamais oublié. Il y a mille façons de dire merci à quelqu’un, et continuer à vivre en son nom est sans doute la plus belle façon de le faire. »