Pour qui  ?


Cet enseignement s'adresse à tout élève germaniste qui possède des connaissances de base correctes, certes, mais surtout une réelle motivation pour l'approfondissement de ses connaissances linguistiques et culturelles.

Pourquoi ?


De la seconde à la terminale, sans distinction de série, cet enseignement offre l'opportunité de ....

- profiter de cinq heures d'enseignement linguistique par semaine,
- acquérir et consolider de réelles compétences de communication et de l'aisance à l'écrit comme à l'oral,
- être au fait des phénomènes de société, les analyser et les comprendre,
- appréhender la culture d'un autre pays et développer des réflexes de pensée dans un contexte européen,
- suivre l'enseignement de l'histoire-géographie en langue allemande à raison d'une heure par semaine et acquérir ainsi un vocabulaire spécifique,
- travailler une fois par semaine avec un(e) assistant(e) de langue allemande (d'octobre à avril),
- développer les capacités d'adaptation à des conditions de vie différentes,
- articiper à la suite d'un échange commencé en classe de Quatrième européenne avec des élèves d'une classe de "français bilingue" (en classe de seconde, octobre ou novembre, séjour en allemagne d'une dizaine de jours),
- séjourner en famille d'accueil à Berlin (en classe de première, séjour d'une dizaine de jours également),
- passer un diplôme de langue exigeant (niveau C1 du portfolio européen des langues) mais reconnu : le DSD (Deutsches Sprachdiplom) de la KMK qui prévoit des épreuves écrites ainsi qu'un oral, préparés en cours,
- prétendre à un baccalauréat avec mention européenne attribuée en cas d'obtention de la note minimum de 10/20 à l'épreuve orale d'histoire et géographie en langue allemande et de 12/20 à l'épreuve de langue vivante,
- ajouter une option supplémentaire à la liste des options choisies : la note obtenue en histoire-géographie en langue allemande peut être coefficientée 2 (seuls les points au-dessus de la moyenne sont pris en compte),
- choisir de passer la matière en enseignement de spécialité (épreuve orale à partir d'une liste de documents étudiés en cours, réservée aux élèves des séries ES et L : coefficient 2 en ES, 4 en L),
- poursuivre des études supérieures "internationales" en droit (La Sorbonne/université de Cologne - diplômes de droit français et allemand), en économie, en études interculturelles européennes (Clermont-Ferrand/Reutlingen) ou en ingénierie.